Constipation lors de la grossesse : que manger ?

La constipation se matérialise par un retard ou une difficulté à évacuer normalement les selles de l’organisme.

Elle s’accompagne souvent de ballonnements du ventre.

Chez la femme enceinte, elle peut survenir de nombreuses fois lors de la grossesse.

Constipation lors de la grossesse que manger

La gêne qu’elle engendre peut perturber la santé de la mère et du fœtus.

Heureusement, les aliments riches en fibre la soulagent facilement.

Voici les bons conseils alimentaires pour parvenir à vaincre la constipation.

Les fruits : des aliments de lest qui facilitent la digestion

Le premier réflexe en matière de produits alimentaires pour venir à bout de la constipation reste les fruits.

Riches en fibre et en vitamines surtout, ils constituent d’excellents remèdes naturels contre la constipation.

En plus de cela, ils sont des aliments qui renforcent le système immunitaire.

Pour un besoin d’hydratation du corps, les fruits secs ne sont pas à privilégier.

Prenez par exemple, la pomme, la banane, l’orange ou encore les pruneaux.

Le pruneau renferme une substance appelée dihydroxyphenylisatine qui stimule naturellement les contractions du système digestif.

Cette propriété selon une étude clinique a prouvé son efficacité dans le traitement de la constipation.

À cause de leur faible teneur en fibres, les jus de fruits ne sont pas aussi recommandés que les fruits eux-mêmes.

Les légumes cuits pour lutter contre la constipation

Ce sont au même titre que les fruits, les aliments qui aident à lutter contre la constipation chez la femme enceinte.

Ils sont excellents pour composer des régimes alimentaires pour éloigner les ballonnements et favoriser une bonne fréquence des selles.

Ainsi, les haricots verts sont de meilleurs aliments à prendre régulièrement.

Vous pouvez commencer à les inclure dans vos repas si vous n’en avez pas l’habitude.

Augmentez la quantité si vous les prenez déjà.

Les carottes, les pois et la pomme de terre avec la peau représentent eux aussi des aliments riches en fibre que vous pouvez manger.

Les légumes crus et légumineux contre la constipation

En plus d’être des aliments qui facilitent la digestion, ils améliorent le transit intestinal.

Ils sont recommandés pour vous aider à affronter la constipation sous toutes ses formes pendant la période de votre grossesse.

Il s’agit des concombres avec la peau et de la tomate entre autres.

Préparez-vous de bonnes salades à base de ces légumes et mangez-en souvent.

La liste des produits alimentaires qui favorisent la déconstipation au cours de votre grossesse s’enrichit avec les légumineuses.

Celles que l’on trouve sur le marché offrent une bonne teneur en fibres.

C’est pourquoi ils constituent les produits vivriers à consommer pour vous aider à trouver le soulagement.

Les haricots rouges en conserve et les lentilles cuites sont recommandés comme des déconstipants naturels.

Constipation au cours de la grossesse : manger des féculents vous sauve

L’idée semble surréaliste, mais les féculents sont également efficaces.

Ils contiennent un taux de fibres qui permettent de lutter contre les effets gênants de la constipation.

En plus d’avoir bon goût, ils apportent également de la vigueur au corps.

Il s’agit du riz brun et des pâtes alimentaires.

Pains et noix et graines pour une éradication de la constipation

Les aliments à base de farine comme le pain au blé peuvent servir à mettre fin à la constipation.

Dans la même lancée, les noix et graines, telles que les amandes, les cacahuètes et aussi les graines de chia représentent d’excellentes alternatives.

De même, les produits céréaliers comme le son de blé possèdent une action identique, s’ils sont consommés dans des quantités raisonnables.

En définitive, la constipation pendant une grossesse ne constitue pas un ennui de santé irrémédiable.

Avant même d’envisager des solutions médicamenteuses, voilà des alternatives alimentaires intéressantes qui vous aideront à vaincre la constipation.

Sur ce sujet, vous pouvez avoir plus d’infos sur magicmaman.com.


Articles connexes :

Les aliments anti histaminiques pour faire baisser son taux d’histamine ?

Aliments interdits et à privilégier pour l’hypothyroïdie ?